Photographe autodidacte française, également professeur de philosophie, Julie de Waroquier a commencé la photographie en 2008. Elle se distingue depuis 2010 en remportant plusieurs prix nationaux et internationaux, dont l’International Emerging Artist Award. Ses photographies sont régulièrement exposées, et ont notamment été présentées aux Rencontres d’Arles. 

Représentée en France et à l’étranger par plusieurs galeries d’art, Julie de Waroquier participe à de nombreux festivals et événements photographiques ; ses travaux ont fait l’objet de diverses publications à l'international. Fin 2012, elle publie son premier livre « Rêvalités » aux éditions KnowWare. En 2014, ce livre est adapté en court-métrage, en collaboration avec le réalisateur Damien Steck.

Facebook   •  jdewaroquier@gmail.com


Distinctions :

2014 - Finaliste Bourse du Talent #59

2013 - Finaliste Prix Picto

2013 -  Grand Prix de Découverte International Fine Art Photography Award : Grand Prix Juror Award of Merit 

2013 - Lauréate "Mode et beauté" des Photographies de l'Année

2013 - Lauréate du concours Autoportrait par le Prix de la Photographie  Paris (Px3)

2013 - Prix Arte Laguna, sélectionnée dans la catégorie "Moins de 25 ans"

2012 - Lauréate du prix SFR Jeunes Talents pour les Rencontres d'Arles

2012 - Lauréate du prix International Emerging Artist Award

2011 - 30 Under 30 Women photographers

2010 - Lauréate pour la Correspondance Visuelle (Compétence Photo) 




Démarche

Entre rêve et réalité, je crée des images échappées de l’imagination, afin qu’elles dérangent les catégories du monde concret. Pour mieux retourner dans notre monde cependant, l'œil nourri de visions inhabituelles et pourtant familières. Ainsi j’essaie de sonder l’inconscient dans ce qu’il a de plus poétique, et d'une certaine manière collectif :  chaque photo s'appuie sur des codes visuels et symboliques traditionnels pour exprimer des émotions universelles. Je m'intéresse surtout à la connexion entre monde objectif extérieur et réalité subjective intérieure ; entre perceptions privées et publiques, notre monde ne cesse d'être réinventé.




 « Un monde d’une transparence unique, léger, doux, accueillant et sensible pour une série d’images indatables, entre nostalgie et rêve, qui en appellent au bonheur. Chaque carré est comme un petit conte séduisant dans lequel on a envie de se lover, de rester, de se protéger puisque le temps est arrêté, que la lumière est là, installée telle une caresse et qu’il n’y a plus aucune raison d’aller retrouver ailleurs un monde qui ne saurait avoir des teintes aussi raffinées. [...] Un appel à la contemplation, une invite à abandonner une forme de rationalité pour accéder à l'impossible et en profiter. » Christian Caujolle, fondateur de l'Agence VU

« Julie de Waroquier a réalisé un travail onirique assez étonnant. Elle a une lumière très particulière, assez transparente et extrêmement légère. On voit cette jeune femme qui se promène dans des paysages imaginaires qui sont à la fois des mélanges de paysages d’intérieur et d’extérieur, des paysages bucoliques. On a l’impression de se promener dans une sorte de rêve nuageux, léger et aérien. C’est un travail qui procède beaucoup de cette sorte de transparence de l’image. » François Hébel, directeur des Rencontres d'Arles





Julie de Waroquier is a self-taught French photographer, also philosophy teacher, who started photography in 2008. Since 2010, she has distinguished herself by winning several national and international awards, including the International Emerging Artist Award. Her photographs are regularly exhibited, and were notably showcased at the Rencontres d’Arles.

Julie de Waroquier is represented by several art galleries, and she participates in many French and international art fairs and events. Her work has been worldwide published, and in the end of 2012, she has published her first book "Dreamalities", which is edited by KnowWare editions. In 2014, this book is adapted as a short film, in collaboration with the film-maker and director Damien Steck.

Facebookjdewaroquier@gmail.com


Awards:

2014 - Bourse du Talent #59, shortlisted

2013 - Prix Picto, shortlisted

2013 - Grand Prix de Découverte International Fine Art Photography Award : Grand Prix Juror Award of Merit

2013 - 1st Prize "Fashion and beauty", in the "Photographies de l'Année" competition

2013 - 1st Prize of the "Self-Portrait" competition by the Paris Photography Prize (Px3)

2013 - Arte Laguna Prize, special Under25 selection

2012 - SFR Jeunes Talents award for the international Rencontres d'Arles

2012 - Winner of the International Emerging Artist Award

2011 - 30 Under 30 Women photographers

2010 - Correspondance Visuelle (Compétence Photo magazine)




Approach:

Between dreams and reality, I create pictures which look like they escaped from imagination, which disturb the categories of the material world. The better to get back to our world however, with eyes fed by unusual yet familiar visions. Thus I explore the poetic value of the collective unconscious: each picture relies on classical visual codes and symbolism to express universal feelings. I’m working on how our objective external world and our subjective inner realities can intertwine; between private and public, our world keeps on being reinvented. 





A world of a unique transparence, light, pleasant, welcoming and sensitive; a series of timeless pictures, between nostalgia and dream, which call for happiness. Each square is like a little charming tale in which one wants to huddle, to stay, to get protected because the time has stopped, because the light is there like a caress and won’t leave, so that there is no reason to look and find elsewhere a world that will never have such exquisite colors. A call for contemplation, an invitation to leave a kind of rationality in order to reach and enjoy the Impossible.Christian Caujolle, founder of Agence VU

“Julie de Waroquier created quite a surprising dreamy work. She uses a very special light, quite transparent and extremely light. We see this young woman that evolves in imaginary landscapes which are inner and external landscapes at the same time, bucolic landscapes. We feel like we evolve in a kind of cloudy dream, light and ethereal. This is a work that relies a lot on this kind of transparency of pictures.” François Hébel, artistic director of the Rencontres d’Arles






Using Format